Le Palais Saint Pierre, Lyon - Guillaume Souesme
Le Palais Saint Pierre, Lyon
       
Dans le chaos urbain, entre le bruit et le tumulte, là où les trajectoires de chacun ne sont que des obstacles sur sa propre route, se dissimule une bulle spatio-temporelle. Quand je passe le sas de l'enceinte, la gravité se fait plus douce, les pas s’allègent, chaque instant semble être suspendu. Des sons clairs et brillants viennent du bout tunnel qui conduit à un puits de lumière. Enfin, se dévoile le jardin aux couleurs douces et pastels. Les oiseaux nous accompagnent de leurs pétillantes odes à ce lieu. Pourtant, un magnifique arbre au tronc sombre et torturé rappelle que le temps agit aussi, ici. Je vous invite place des Terreaux à Lyon, au cloître et au jardin de l'abbaye de Saint-Pierre-les-Nonnains où le musée des Beaux-Arts de Lyon vous accueille.
               
               
       
Le jardin du Palais Saint Pierre de Lyon est une invitation à prendre le temps et à le jeter. Jean-Baptiste Carpeaux (1827-1875), #sculpteur du second empire sculpté par Antoine Bourdelle.
       
Jean-Baptiste #Carpeaux (1827-1875), sculpteur du second empire sculpté par Antoine Bourdelle. Bourdelle le représente en plein travail: maillet à ses pieds, une boule de glaise dans une main et une ébauche de l'autre. Son regard se porte dans les hautes et claires frondaisons: pourquoi donc se perd-on dans li'ndistinct pour se plonger en soi?
L'Ombre, Auguste Rodin
Auguste Rodin, salué par la qualité, finesse et justesse de son travail laisse délibérément cette sculpture inachevée. Voici Adam séparé de ses frères, éloigné des portes de l’enfer. Et pourtant. Adam lève les yeux, ne soit pas accabler par ton appartenance terrestre. Tu te tiens debout ouvre les yeux, ne soit pas l’Ombre de toi-même.
       
       
À l'envers, à l'endroit
Top